Pour eTranslation, la nouvelle année a débuté avec d’excellentes nouvelles : Début janvier, le japonais a rejoint la famille de l’outil de traduction automatique (TA) de la Commission européenne. Le service de traduction automatique gratuit et sécurisé permet de traduire des textes et des documents dans les 24 langues officielles de l’UE, en plus de l’islandais, le norvégien, le russe, le chinois, le turc et, récemment, le japonais. Grâce à son développement continu, eTranslation couvre désormais six des dix langues les plus couramment utilisées dans le monde, notamment l’anglais (1,132 milliard de locuteurs), le mandarin (1,116 milliard), l’espagnol (534 millions), le français (280 millions), le russe (258 millions) et le portugais (234 millions)1.

 

 

 

La couverture linguistique croissante facilite les communications et le partage d’informations pour les PME, les administrations publiques et les prestataires du secteur public européens, non seulement au sein de l’Union européenne, mais également bien au-delà.