-

eTranslation, l’outil de traduction gratuit et sécurisé soutenu par le Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE), est devenu au fil des ans une référence en matière de traduction automatique de qualité à partir de et vers toutes les langues officielles de l’UE, et bien plus encore. Mais les développeurs de l’outil ne se reposent pas sur leurs lauriers : depuis le début de l’année 2021, les utilisateurs d’eTranslation peuvent bénéficier de différentes nouvelles fonctionnalités et mises à jour.

e-Translation se caractérise particulièrement par sa capacité à couvrir les 24 langues officielles de l’UE, ainsi que le norvégien et l’islandais. Cela ne signifie pas que les autres langues ne sont pas prises en compte. Cette année, le japonais et l’arabe ont rejoint la liste des langues non européennes prises en charge, en plus du russe et du chinois standard.

En outre, six langues ont été mises à jour avec de nouvelles données pour mieux gérer les termes liés à la crise sanitaire actuelle du Covid-19, ainsi qu’une nouvelle fonction de filtrage pour renforcer la suppression des termes et des traductions obsolètes. D’autres mises à jour améliorent en permanence les performances des autres langues et services.

En plus de la traduction automatique, la famille des outils linguistiques du MIE comprend également la traduction des Tweets et la Reconnaissance des entités nommées, qui a été élargie en 2021 pour couvrir l’allemand en plus de l’anglais. Dernier point, mais pas le moindre : en février, un nouveau service de Speech-to-Text a été lancé. Ce service propose la transcription en anglais de tous les formats sonores ou vidéo courants. D’autres langues seront bientôt disponibles.

Vous trouverez plus d’informations sur la famille d’outils eTranslation sur la page officielle CEF Digital. Les utilisateurs enregistrés peuvent accéder à la gamme complète des outils d’eTranslation à l’adresse https://language-tools.ec.europa.eu/.